Meditation

Articulation entre le psychologique et le biologique, la 
Psycho-Somato-Généalogie permet d'approfondir la compréhension  des mécanismes et principes de la vie. 

                       

"Comprendre, c'est devenir maître de soi."

 

   Afin de vous familiariser avec la Psychosomatique et la Psycho-Généalogie, voici quelques documents sur les différentes  thématiques : 

  1. Interprétation des rêves

  2. Le phénomène allergique

  3. Effet placebo / Effet nocebo

  4. La Psycho-Généalogie

  5. Epigénétique
  6. Les cycles biologiques - Mémoires cellulaires

  7. La cascade numérique du cerveau

  8. Interprétation psychosomatique des pathologies digestives

  9. Interprétation des pathologies dermatologiques

  10. Interprétation des pathologies cardio-vasculaires

  11. Interprétation des pathologies respiratoires et ORL

  12. Interprétation des pathologies urinaires et gynécologiques

  13. Interprétation des pathologies infectieuses et parasitaires

Arbre vectoriel

Thèmes des conférences

Le sens de la maladie

Le SENS du "Mal-a-dit"

La maladie ("MAL-A-DIT")  est l'expression du MAL A DIRE.
La maladie est une réponse organique, donc biologique à un mal-être, un conflit psychobiologique.
Ce conflit psychobiologique est la répétition d'un conflit non exprimé dans l'enfance ou l'adolescence, lui-même étant la relecture d'un conflit émptionnel, une peur intense ressentie par les parents, depuis la conception de l'enfant, jusqu'à environ un an.
La prise de conscience de ces conflits permet de lâcher cette peur et de supprimer l'état pathologique pour un retour à la santé.   

Les enfants réalisent dans la biologie 

les conflits psychologiques inconscients de leurs parents.

Maladie, message du cerveau

Le "Mal-A-Dit" est une réponse organique, donc biologique à un mal être,
un conflit psychologique. A la suite d’un choc émotionnel, la pensée cherche une solution pour résoudre le conflit. Si le stress dure longtemps, le cerveau, centre de commande, trouve une solution pour faire baisser le stress et sauver l’individu, au prix d’une maladie : message du cerveau pour nous amener à réfléchir aux véritables raisons qui ont provoqué cet état. 
La maladie devient alors une alliée qui vient nous aider à comprendre et
non plus une ennemie à combattre par tous les moyens. 

Le "Mal-A-Dit" est un message du cerveau inconscient pour nous amener à plus de conscience, plus de Liberté et d'Amour. 

Le Projet & le Sens

L'histoire de naissance (Projet et Sens).

 

Toute maladie est en lien avec un deuil inachevé suite à un drame qui s'est produit chez les aïeux, dans la généalogie. Ce drame a eu pour conséquence une peur, qui est à l'origine d'un conflit psychologique. Celui-ci va être transmis de génération en génération à certaines personnes lors de leur naissance, pouvant créer une souffrance physique ou émotionnelle. Comprendre ce programme de naissance permet de désactiver le conflit et de s'en libérer définitivement, soi et sa descendance.

L'enfant ne fait donc qu'exprimer le SENS du projet inconscient des parents.  

 

Le Projet inconscient des aïeux devient le Sens de la vie de l'enfant

La Peur, poison émotionnel

 

 

Véritable poison émotionnel, la peur est la source de tous nos maux.

L'émotion n'est qu'un message du cerveau en réponse à la peur.

Décoder l'origine et le sens de l'émotion, permet de ne plus ressentir la peur.

La peur, ennemie de la liberté.

Les mémoires cellulaires, les cycles biologiques

A la naissance, l'enfant est totalement dépendant de ses parents.
Cet enfant doit grandir pour arriver à son autonomie, ce détachement aux parents.
Le jour de cette autonomie, il a un certain âge. Il termine une phase de sa vie.
A partir de ce moment-là, il recommence un nouveau cycle de même durée.
Les événements se répètent alors à l'identique, au symbole près.

Travailler sur son cycle d'autonomie, c'est prendre conscience de ce qui se répète et
c'est surtout la possibilité de pouvoir interrompre cette répétition d'événements négatifs.

Les problèmes de poids

Le surpoids, comme l'obésité, est toujours le résultat d'un conflit qui n'a pas trouvé de solution. C'est la solution du cerveau pour mieux vivre, même si le fait d'être en surpoids nous dérange.   

Les régimes, quels qu'ils soient, sont inutiles, tant que le conflit n'est pas pris en conscience et dépassé.

 

 

La prise de poids n'est pas une fatalité.

La maladie, un deuil inachevé

Le deuil est une étape majeure de la vie. Nous passons notre vie, sur ordre du cerveau, à réaliser des deuils. C'est un mécanisme biologique de survie. Faire le deuil d'un événement, c'est passer de la résignation et des regrets à l'acceptation dans la JOIE. C'est ce qui permet d'avancer dans la vie.


Il est impératif de faire le deuil de la maladie pour passer à la guérison.

Seule la joie de vivre permet de "gai-rire".

La maladie est toujours le résultat d'un deuil qui n'est pas fini.

Guérir, un acte d'Amour

Quelles sont les relations entre la certitude que la guérison est en soi, les niveaux de conscience et la voie(x) du jute milieu ? 

Si nous pensons, et de plus en plus de preuves existent, que la maladie est créée par le cerveau en réponse à un conflit psychobiologique, il devient plus aisé de comprendre que la guérison ne peut que venir du cerveau, en réponse à la solution du conflit psychobiologique.

La Connaissance libère, l’Amour guérit (Gai-rit).